Avez vous votre bandeau de kamikaze pour les régionales ?

Publié le par L'Orange berruyère

L’actualité n’est pas neuve, mais je voulais absolument exprimer mon opinion sur la stratégie que va suivre le MoDem pour les élections régionales de 2010 et notamment sur le fait qu’aucune alliance n’aura lieu au premier tour de celle-ci pour nous.  


Cette décision prise nationalement ne rencontre d'ailleurs aucune difficulté en région Centre.
Cependant, tout le monde sait que cette stratégie isolationniste porte un risque suicidaire important. En effet, les règles de l’élection régionale font qu’un parti se doit d’atteindre les 10% au premier tour, ce « score » lui permettant de se maintenir au second tour et donc de peser politiquement.

10%, c’est ce que les meilleurs sondages donnent actuellement au MoDem et, si il est encore bien trop tôt pour tirer des conclusions, on sait quand même que notre mouvement est en équilibre sur un fil.

 

Des alliances avec des partis qui partagent nos idées aurait pourtant été intéressante puisque, au final, nous ne sommes pas là pour sauver ou gagner des places, mais bien pour tenter de faire triompher un projet et des idées. Ce ne sont donc pas des alliances purement clientélistes qui auraient pu être proposées, mais bien des alliances basées sur la convergence des programmes.

 

Or, à ce que je sache, les programmes ne sont pas encore au point ni au MoDem, ni chez les autres partis politiques. Comment expliquer, alors, que nous décidions de partir tout seul dans une lutte aussi risquée ? N’aurait-il pas été plus intéressant d’attendre de voir ce qui pouvait être partagé avant de statuer ainsi ? C’est quand même bien dommage de décider de défendre seul un programme qui, peut être, aurait pu être partagé par d’autres, et donc avoir plus de chance de passer.

 

Ceci dit, le MoDem avait-il vraiment le choix ?

Les socialistes ne peuvent que rarement se passer des communistes, ce n’est pas en Région Centre que nous allons contredire cette règle, et la gauche de la gauche, où le dogmatisme est souvent roi, ne risque pas d’accepter la présence d’un parti comme le MoDem qui cherche justement à dépasser le principe des postures politiques.

Europe écologie, qui est sans doute la formation avec laquelle nous aurions eu le plus de chance de construire un programme commun, passe actuellement par une phase d’euphorie irréaliste qui, poussée par les résultats des européennes, laisse faussement espérer aux Verts qu’un « Grand soir » est possible et qu’ils n’ont, par conséquent, besoin de personne.

Des gens bien, à droite ? Il y en a, sans aucun doute ! De plus en plus d’entre eux, d’ailleurs, semblent se détacher de ce qui oppose farouchement le MoDem à l’UMP : le sarkozysme. Cependant, si les bribes d’une droite républicaine semblent s’agiter, on est encore bien loin de pouvoir trouver un interlocuteur qui se serait suffisamment émancipé pour être idéologiquement fréquentable.

 

Donc voilà, le MoDem part seul au premier tour des régionales et je soutiens cette démarche, non pas par conviction, mais par pragmatisme vis-à-vis du manque de volonté de dialogue des autres formations. En fait, je suis même plutôt optimiste sur notre capacité à nous maintenir au deuxième tour. En effet, la construction de notre programme avance bien et prends les bonnes directions. Que ce soit au niveau national avec les Commissions démocrates, ou au niveau local avec les rencontres programmatiques entre adhérents, nous allons proposer des idées qui, dépassant les clivages politiques pour se concentrer sur la seule raison, devraient intéresser les citoyens du Centre.

 

Alors oui, pour les régionales, ce sera dur. Cependant, nous n’avons pas à hésiter, nous avons les moyen daffirmer notre force.


En attendant, personnellement, je garde la porte ouverte pour le dialogue avec les militants d’autres bords. J’ai adhéré à l’initiative d’ouverture de Corinne Lepage qui prend la forme du club Terre démocrate. Je devrais être présent, à Paris le 14 novembre, pour la 1ere réunion publique et je compte m’investir dans les commissions de travail qui seront proposées. J'espère y croiser des progressistes de tous bords prêts à faire enfin avancer un projet commun.

 

Publié dans Mouvement démocrate

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch. Romain (Nanterre) 05/11/2009 23:58


Bonjour,

attention : sauf erreur de ma part, la réunion de lancement de "Terre démocrate" est prévue à Paris le 14 ! Ce sera à l'hôtel Lutétia, dans le VIIeme arrondissement, de 14h30 à 17h00  (métro
Sèvres-Babylone).

A bientôt donc,


L'Orange berruyère 06/11/2009 09:58



Oups ! C'est corrigé !